En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

Ici, nos amis collectionneurs et les esprits curieux apprendront l’art de l’Eventail de la Maison Duvelleroy. Éventails de luxe, éventails de mode, ici se révèlent tous les secrets.
Les origines de l'éventail

Origines des éventails Duvelleroy

Fondée à Paris en 1827 par Jean-Pierre Duvelleroy, la maison d'éventails Duvelleroy est née d’un rêve, celui de remettre l’éventail aux mains des femmes.
Un bal somptueux donné par la duchesse de Berry exaucera tous ses voeux: une danse relance la mode de l’éventail, et lance la maison. La richesse d’exécution des éventails Duvelleroy, caractéristique de la haute façon française, lui vaut de remporter très vite de nombreuses médailles aux expositions universelles.

Une maison d'éventails parisienne

Au XIXe siècle, Duvelleroy ouvre une boutique d'éventails à Paris au 15, rue de la Paix et une succursale à Londres sur Bond Street. L’ancrage Rive Droite de la maison se consolidera au fil de ses différentes adresses, jusque dans les années 1980.

EVENTAILLISTE DES REINES

Fournisseur attitré des reines, à commencer par la Reine Victoria, DUVELLEROY a réalisé les éventails offerts aux épouses de chef d’État en visite officielle en France, comme l’impératrice d’Autriche, la reine de Suède, la reine du Danemark et la reine de Bulgarie. L'impératrice Eugénie de Montijo a fait appel à Duvelleroy pour imaginer son éventail de mariée. La Maison a très vite été réputée pour ses éventails couture, rebrodés de sequins, et pour ses éventails en plumes marquetées ou entières.

Un patrimoine rare

Un patrimoine rare

Si la maison Duvelleroy a perduré malgré un déclin du port de l’éventail après guerre, c’est grâce à la passion de son héritier, qui a conservé moules à plisser, éventails anciens, patrons, projets de monture ou de feuilles avec la certitude “d’en faire un jour quelque chose”.

Emblèmes de la Maison

L’Art Nouveau a été une période de grande inventivité pour Duvelleroy, dont sont nés deux emblèmes de la maison : l’éventail ballon, nommé ainsi en hommage à la forme aérienne de sa feuille; la marguerite en guise de signature, estampée sur chaque rivure d’éventail. Deux icônes que l’on retrouve aujourd’hui dans nos collections.

Les Éventails Événementiels

En parallèle des collections couture, Duvelleroy a également développé dès le XIXe siècle une offre d’éventails publicitaires, collaborant avec des artistes de renom, tel Paul Iribe.

Depuis 2010, le renouveau

L’une est amoureuse des éventails depuis l’enfance, l’autre s’intéresse au patrimoine de marque depuis dix ans. Lorsque Raphaëlle de Panafieu et Eloïse Gilles se rencontrent, elles ébauchent ensemble un rêve : ressusciter l’éventail de haute façon, en redéveloppant l’une des plus grandes maisons d’éventails parisiennes.